Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BLOG  DE  STEPHANE  PONCET

BLOG DE STEPHANE PONCET

FRONT NATIONAL DE VILLEURBANNE


Le monde de la santé est à nouveau dans la rue : il y a urgence d’agir

Publié par FNV sur 14 Mars 2017, 16:08pm

Catégories : #Communiqués de presse de Marine Le Pen

Communiqué de presse de Marine Le Pen

 

Aujourd’hui, les professionnels de santé sont appelés une nouvelle fois à battre le pavé pour dénoncer leurs conditions de travail : cadences infernales, manque de personnel et de moyens, faiblesse des salaires, manque de considération de la pénibilité du travail, reconnaissance et valorisation des formations d’infirmiers spécialisés (IADE, IBODE),… La liste des problèmes est longue. Cette manifestation s’inscrit dans la continuité de celles de novembre et janvier derniers.

Rappelons que le 13 juin 2016, un infirmier de Toulouse se donnait la mort, ne supportant manifestement plus ses conditions de travail : pressions, course à la rentabilité. D’autres infirmiers ont suivi ce tragique destin, ainsi que plusieurs médecins. Aujourd’hui, malgré les signaux d’alarme, malgré ces catastrophes, les risques psycho-sociaux ne sont toujours pas pris au sérieux.

Il est grand temps de changer de politique. Pour l’amélioration des conditions d’exercice dans les hôpitaux, je m’engage à augmenter le nombre de titulaires de la fonction publique hospitalière, et à revaloriser leur traitement, notamment en prenant en compte la pénibilité des métiers de la santé. Il faudra maintenir au maximum les hôpitaux de proximité. Nous augmenterons le numerus clausus dans les filières de santé qui le nécessitent, afin de faire face à la pénurie de praticiens qui se profile et éviter le recours sans cesse brandissant à des médecins étrangers. Nous faciliterons la coopération entre professionnels de santé, à l’aide de délégations de tâches lorsque cela est possible.

Je suis très attachée à la coexistence d’un secteur public et un d’un secteur libéral : elle permettra à l’hôpital de se recentrer sur sa mission première, à savoir le soin spécialisé nécessitant des équipements indisponibles en ville. La tarification hospitalière à l’activité doit également être remise à plat, car elle a induit une logique comptable dans des établissements où seul le bien-être des patients devrait avoir droit de cité.

Pour garantir le bien-être des Français, les soignants doivent pouvoir exercer dans de bonnes conditions. Je m’engage résolument à leurs côtés.

Le monde de la santé est à nouveau dans la rue : il y a urgence d’agir

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents