Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BLOG  DE  STEPHANE  PONCET

BLOG DE STEPHANE PONCET

FRONT NATIONAL DE VILLEURBANNE


L’entreprise ne doit pas être l’otage des revendications religieuses

Publié par FNV sur 7 Novembre 2016, 14:44pm

Catégories : #Communiqué de presse du FN

Communiqué de Bertrand Dutheil de La Rochère, Membre fondateur et trésorier du RBM, Conseiller régional d’Île-de-France

Lundi 7 novembre, le gouvernement socialiste violera, sinon la lettre, du moins l’esprit de la loi du 9 décembre 1905, portant séparation de l’État et de la religion, en publiant le « Guide pratique du fait religieux dans les entreprises privées ». La presse s’est déjà fait l’écho de certaines des mesures préconisées. Les lieux de travail vont devenir le champ clos des tensions entre salariés au sujet des convictions ou de l’absence de convictions des uns et des autres.

Ainsi, le règlement intérieur d’une entreprise ne pourra prévoir l’interdiction du voile, de la kippa ou du turban sikh que si ces tenues ont une « conséquence en matière de sécurité, d’hygiène ou d’organisation du travail ». Voilà une disposition qui va conduire à des contentieux infinis.
Ainsi, la prière peut être interdite pendant le travail, mais pas pendant les pauses, pour laquelle l’entreprise n’est pas tenue de mettre à disposition une salle. Voilà la prochaine revendication : disposer d’un local dédié.

Ainsi, l’employeur ne peut interdire à un salarié de faire Ramadan. Mais il doit le « retirer de son poste de travail » s’il ne peut travailler « dans les conditions de sécurité requise », ou « procéder à un changement d’affectation » ou encore « aménager les horaires de travail ». Voilà que nombre d’entreprises seront contraintes de s’organiser autrement pendant le mois du ramadan.

Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine condamne cette violation du principe de laïcité. Les convictions religieuses de chaque salarié, aussi respectables soient-elles, doivent rester à la porte de l’entreprise. La religion n’a rien à y faire, sauf dans celle dont l’objet social est précisément une activité liée à une religion. Que chaque Français puisse gagner sa vie dans le respect et la liberté de ses convictions

L’entreprise ne doit pas être l’otage des revendications religieuses

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents