Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BLOG  DE  STEPHANE  PONCET

BLOG DE STEPHANE PONCET

FRONT NATIONAL DE VILLEURBANNE


Suicide d’une infirmière à l’hôpital Monod du Havre

Publié par FNV sur 6 Juillet 2016, 09:25am

Catégories : #COLLECTIF USAGERS DE LA SANTE

Nous apprenions cette semaine, avec consternation et douleur, la disparition subite d’une infirmière de l’hôpital Monod du Havre, qui a mis fin à ses jours. Nos pensées vont d’abord à sa famille, à qui nous présentons nos condoléances, ainsi que notre soutien dans cette épreuve.

Dans la lettre qu’elle a laissée derrière elle, l’infirmière met en cause principalement les conditions de travail dans lesquelles le personnel évolue au sein de cet établissement. Elle y dénonce la pression exercée par sa hiérarchie qui, dans le cadre d’une politique de suppression de postes et de polyvalence, réorganise l’hôpital sans concertation, chamboulant la répartition du travail, poussant les personnels à bout de leurs capacités physiques et psychologiques.

Dans son courrier, l’infirmière aurait remis en cause, entre autres, le cas d’un enfant qu’elle aurait dû prendre en charge en réanimation, dans des conditions nécessitant des compétences spécifiques auxquelles elle n’avait pas été formée. Elle en avait notamment fait part à un cadre de l’hôpital qui était resté sourd à ses réticences quant à son changement de service.

Cela fait de nombreuses années que les personnels soignants pointent des conditions de travail se détériorant jour après jour : surcharge de travail, manque de personnel, pénibilité non reconnue, stress permanent mal évalué, salaire dérisoire au vu des responsabilités, …

Le Collectif Usagers de la Santé demande que le budget des hôpitaux soit réévalué afin de pouvoir recruter suffisamment de personnel et permettre des conditions d’exercice optimales pour le bien-être des soignants et des patients. Le salaire des personnels soignants doit être revu à la hausse, et la pénibilité de ces métiers doit être reconnue à sa juste valeur. Le management hospitalier ne doit pas mimer celui de l’entreprise, car l’hôpital n’est pas une usine, la santé n’est pas un bien marchand; dans ce cadre, le stress intense et la pression peuvent entrainer des erreurs fatales. Le suicide des soignants doit également être considéré comme un accident du travail, et des mesures préventives doivent être mises en place, notamment par le biais de la médecine du travail. Il est urgent d’agir pour l’hôpital, les soignants et la santé des Français.

Suicide d’une infirmière à l’hôpital Monod du Havre

Commenter cet article

KANAKY 06/07/2016 14:08

Ces "Nantis" qui gèrent et "commandent" dans ce milieu ne seront jamais inquiétés...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents