Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BLOG  DE  STEPHANE  PONCET

BLOG DE STEPHANE PONCET

FRONT NATIONAL DE VILLEURBANNE


Pour la France apaisée : obtenir la dissolution des milices "antifas"

Publié par FNV sur 25 Août 2016, 13:05pm

Catégories : #Communiqué de presse du FN

Depuis des années, les milices autoproclamées « antifas » multiplient les actions violentes en marge des manifestations. Ces anonymes, vêtus de noir, le plus souvent cagoulés et armés de battes de base-ball se permettent toutes les violences. Leur champ de bataille, c’est la rue : ils avancent prétendument contre le racisme, l’islamophobie, l’homophobie mais détériorent tout, affichent leur haine du « flic » et brutalisent ceux qui s’opposent à eux.

Le 23 juin 2013, en pleine Affaire Clément Méric, des centaines de casseurs assaillent ainsi les forces de l’ordre, brisent les vitrines des commerces et déboulonnent le mobilier urbain. Á Lyon, le 02 décembre 2014, les débordements qu’ils provoquent blessent 11 policiers. Le 21 décembre 2015, ils bravent l’interdiction du préfet du Morbihan et manifestent. Le 23 janvier 2016 à Calais, ils agissent une nouvelle fois en émeutiers et taguent la statue du Général de Gaulle d’un scandaleux « Nik la France ».

Le prétendu antifascisme, c’est en réalité la réincarnation d’un fascisme des temps modernes, qui défie la France et la République. Ce ne sont pas des « antifas », mais bien des « fas » pour fascistes. Le 12 mars 2016, à Paris, le cortège des « antifas » s’est attaqué à un journaliste pour le ruer de coups. Les légitimes manifestations contre la loi Travail du 9 avril dernier furent à nouveau l’occasion pour ces voyous de saccager en toute impunité (16 interpellations dans toute la France alors qu’il y avait des centaines de casseurs !).

L’attitude complaisante de Manuel Valls, qui refusait déjà lorsqu’il était ministre de l’Intérieur d’interdire ces groupes factieux n’a qu’un seul objectif : aggraver un climat d’anxiété pour maintenir la pression et limiter les autres manifestations.

Cette stratégie de la peur est scandaleuse et illustre l’ambiance de fin de régime qui règne à Matignon et à l’Élysée.
Pour protéger nos libertés et le débat démocratique, pour installer la France apaisée, il est urgent de nous mobiliser. En signant cette pétition, c’est donc un signal que vous enverrez au gouvernement, en lui intimant de dissoudre ces groupuscules violents et de rétablir la loi républicaine partout !

Pour la France apaisée : obtenir la dissolution des milices "antifas"

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents