BLOG  DE  STEPHANE  PONCET

Articles récents

VOTEZ AU COMITE CENTRAL DU FN POUR NOTRE CANDIDAT VILLEURBANNAIS : STEPHANE PONCET

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

VOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN au mois de Novembre, POUR  NOTRE  CANDIDAT  STEPHANE  PONCET, responsable du FN de Villeurbanne et des élus de l' Est Lyonnais, secrétaire départemental adjoint du FN 69 et membre du bureau politique du FN 69, Président du groupe des élus FN/RBM de Villeurbanne

VOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN  POUR  NOTRE  CANDIDAT  VILLEURBANNAIS  :  STEPHANE  PONCETVOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN  POUR  NOTRE  CANDIDAT  VILLEURBANNAIS  :  STEPHANE  PONCET
VOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN  POUR  NOTRE  CANDIDAT  VILLEURBANNAIS  :  STEPHANE  PONCET
VOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN  POUR  NOTRE  CANDIDAT  VILLEURBANNAIS  :  STEPHANE  PONCETVOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN  POUR  NOTRE  CANDIDAT  VILLEURBANNAIS  :  STEPHANE  PONCET

SOIREE APERITIF DU CERCLE NATIONAL DES AMIS DES ANIMAUX

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

VOUS ETES PROPRIETAIRES D'UN ANIMAL OU VOUS N'EN AVEZ POINT, MAIS VOUS LES ADOREZ, LE CERCLE NATIONAL DES AMIS DES ANIMAUX VOUS INVITE A UN APERITIF.

SI VOUS POSSEDEZ UN ANIMAL DOCILE ET QUE VOUS MAITRISEZ BIEN, IL EST LE BIENVENU A CETTE SOIREE.

VENDREDI 31 OCTOBRE 2014 à 18 H, AU 36 COURS DE VERDUN 69002 LYON, MERCI DE NOUS DONNER UNE REPONSE PAR RETOUR sur le mail : lyonnais2@gmx.com AFIN QUE NOUS PUISSIONS PREPARER LA SALLE.

APERITIF EN PRESENCE DE CHRISTOPHE BOUDOT, MEMBRE D' HONNEUR DE L' ASSOCIATION.

SOIREE  APERITIF  DU  CERCLE  NATIONAL  DES  AMIS  DES  ANIMAUX

CONSULTEZ LE BLOG DE STEPHANE PONCET SUR VOTRE MOBILE

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

OverBlog version iPhone 

 

Vous pouvez consulter votre blog favori depuis votre mobile !

 

Notre  blog du FN de Villeurbanne est optimisé et compatible avec tous les téléphones du marché.

 

Vous pouvez consulter votre blog directement à l'adresse suivante :

 

http://fnvilleurbanne.over-blog.com/m/

Le serpent de mer du TGV Côte d’Azur

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqués de presse des députés européens FN

Communiqué de Presse de Marie-Christine Arnautu, Député français au Parlement européen, Conseiller municipal et communautaire de Nice, Vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales

 

La Cour des comptes a publié jeudi son rapport sur les lignes à grande vitesse.

Le rapport est sévère envers les projets de nouvelles voies.

Le principal reproche de la Cour des comptes est que le TGV ne serait pas assez rentable.

Nice est à peine évoquée dans ce rapport puisque la ligne à grande vitesse Marseille-Nice n’est mentionnée qu’une fois.

Derrière ce silence, il faut bien voir une nouvelle remise aux calendes grecques de ce projet, au seul motif que l’avion est bien suffisant pour desservir Nice.

Marie-Christine Arnautu regrette que, au-delà des rodomontades et des effets d’annonce, le député-maire de Nice Christian Estrosi n’ait rien fait pour conclure le projet de ligne à grande vitesse qui désenclaverait enfin Nice tant par rapport à Marseille que par rapport à Paris.

Christian Estrosi avait déjà malheureusement vite oublié Nice et les Niçois lorsqu’il était ministre de l’Aménagement du territoire de 2005 à 2007.

Le Front National refuse que la politique des transports ne dépende que du seul critère de la rentabilité.

Le premier objectif du transport ferroviaire doit rester l’aménagement du territoire et l’offre du meilleur service possible aux usagers.

Marine Le Pen s’est engagée à mener une grande politique de transports dès son élection et, notamment, à développer la construction de lignes à grande vitesse et à renforcer les réseaux régionaux.

Le serpent de mer du TGV Côte d’Azur

Résultats des comptes de campagne de la liste Front National pour Hayange : Pas de fraude retenue

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqué de presse du FN

Communiqué de Presse de Fabien Engelmann, Maire de Hayange, Membre du Bureau Politique, Conseiller au dialogue social de Marine Le Pen

 

Je viens de prendre connaissance de la décision de rejet de mes comptes de campagne par la commission nationale.

Je vous informe que le motif n’est pas lié à une malversation.

Ainsi, les propos mensongers de Madame DA SILVA n’ont pas été retenus.

Le seul moyen retenu par la commission pour aboutir au rejet de mon compte concerne l’avance, à titre de caution, d’une somme de 1 575 € relative à une commande de création graphique et de tracts.

S’agissant d’une caution remboursable, nous avons considéré que seuls les travaux terminés et la livraison effective autorisaient mon mandataire à payer cette somme dans le cadre des comptes de campagne.

Ce qui fut fait à la livraison de la commande.

Ainsi, les dépenses s’élevant à 1 575 € figurent bien dans mes comptes de campagne, contrairement aux propos mensongers laissant supposer que je voulais dissimuler cette somme.

L’imprimerie a remboursé, comme convenu, à mon ex adjointe, Madame DA SILVA, l’avance de 1 575 €. Je tiens à préciser qu’au moment du paiement de la caution, le solde bancaire chez mon mandataire était largement créditeur et ce pour démentir ceux qui osent prétendre qu’il s’agissait d’une avance de ma colistière destinée à couvrir un solde débiteur .

Pour motiver sa décision, la commission a donc retenu un problème de procédure (écriture comptable) et non une malversation financière.

En conséquence, Madame DA SILVA n’a pas été lésée, comme elle le prétend, dans la passation de cette commande, qu’elle a d’ailleurs traitée personnellement avec l’imprimeur.

Je n’ai fomenté aucun stratagème frauduleux.

Il ne s’agit que d’allégations mensongères, de déformations des faits exploités aujourd’hui par Madame DA SILVA, à titre de représailles.

Tout cet argumentaire a été notifié à la commission de campagne. Ils ont été analysés, développés, preuves à l’appui, lors de mon audition et celles d’autres témoins devant les enquêteurs.

Je réaffirme donc, sur mon honneur, n’avoir aucunement fraudé, triché, ou falsifié mes comptes de campagne pour un retirer un quelconque avantage.

Pour preuve de ma bonne foi dans la gestion des comptes, je rappelle que le montant du plafond des dépenses autorisées pour les deux tours à Hayange s’élève à 32 125 €.

Le montant maximum du remboursement auquel je peux prétendre est de 15 259 € alors que la somme que j’ai déclarée à la commission des comptes s’élève seulement à 12 138, 42 €.

Je n’ai, en aucun cas, exagéré dans les montants susceptibles d’être remboursés.

Je constate, en outre, que la commission des comptes établit clairement que les montants jugés « frauduleux » par mon ex première adjointe, Madame DA SILVA, relatifs au non paiement du bail du local de campagne à hauteur de 1 700 € , d’une somme de 1 000 € soit disant versée hors mandataire par Madame DA SILVA, soit un total de 2 700 €, ainsi que d’autres dons sensés m’avoir été remis, ne sont ni établis, ni retenus à mon encontre.

De même, conformément à mon analyse et aux conseils de spécialistes de la réglementation des comptes, j’avais intentionnellement exclu de mes comptes de campagne une somme de 535 € concernant des frais postaux, des galettes des rois ainsi que des collations pour une réunion publique du 29.11.2013.

Ce montant de 535 €, potentiellement remboursable, a été jugé omis par le rapporteur qui précise qu’elle ne justifie pas à elle seule, le rejet du compte de campagne.

En conclusion, je suis très étonné de constater que la décision de proposition de rejet de mon compte, rendue par la commission, n’est motivée que par une « erreur » technique.

Aucune malversation financière ( ou aucun montage financier douteux)n’a été retenue à mon encontre.

La position prise par la commission n’est pas définitive.

Seuls le tribunal administratif et , le cas échéant, le conseil d’état, sont habilités à infirmer ou confirmer l’analyse de cette instance.

Je reste confiant dans la décision qui sera rendue par ces juridictions car je n’imagine pas une seconde que l’on puisse me donner tort pour une erreur technique qui n’a pas entachée ma bonne foi.

 

 

Résultats des comptes de campagne de la liste Front National pour Hayange : Pas de fraude retenue

Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen sur l’émigration

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #COMMUNIQUES DE PRESSE DE MARION MARECHAL LE PEN

Mme Marion Maréchal-Le Pen attire l’attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur le phénomène de l’émigration des Français.

La France a une spécificité mondiale en comparaison des autres nations : rares ont été les vagues de départ de ses habitants au cours de son histoire.

Or, depuis les deux dernières décennies, cette tendance est démentie.

Officiellement 1, 642 millions de Français au 31 décembre 2013 vivaient à l’étranger, soit une augmentation de 2%.

Selon des estimations, 2 millions de Français vivraient à l’étranger.

Cette émigration revêt des caractéristiques préoccupantes.

En effet, les départs concerneraient essentiellement des jeunes (en 2011, 37% avaient moins de 30ans) et des diplômés (40% des meilleurs chercheurs français en économie officient aux USA).

L’émigration représente le visage de la compétence technique et académique : ces départs renforcent nos concurrents, particulièrement la zone anglo-saxonne (Royaume-Uni et Etats-Unis dans le trio de tête) laissant la France déficitaire dans la compétition internationale de l’innovation et de la création de richesses.

Malheureusement, ce phénomène n’est pas près de s’inverser : 27% des jeunes diplômés cherchant un emploi envisageaient l’émigration en 2013 et 79 % des diplômés de grandes écoles souhaitaient s’exercer sous d’autres cieux.

En outre l’émigration représente un coût considérable : une étude l’évalue à 9.6 milliards d’euros parmi lesquels 7.7 milliards d’absence de retour sur investissement des Français expatriés dont le pays a financé la formation, la santé….

Sans compter les pertes fiscales ou la création d’emplois à l’étranger qui ne bénéficient pas à l’économie française.

A l’instar de l’immigration, l’émigration est à la fois cause et conséquence du déclin de notre nation.

Néanmoins l’Etat ne bénéficie pas d’outils pouvant précisément recenser et classifier ces départs.

Seul un registre, dont l’inscription est facultative, est mis à disposition des expatriés.

C’est pourquoi elle demande si une politique d’émigration ne devrait pas être spécifiquement consacrée à l’encadrement et à la régulation de ce phénomène.

Par ailleurs, elle suggère le développement d’un programme qui permettrait à la France de préserver et développer son influence grâce à ses expatriés.

Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen sur l’émigration

Les députés europhiles ne connaissent pas la crise !

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqués de presse des députés européens FN

Communiqué de Gilles Lebreton, député français au Parlement européen, conseiller politique de Marine Le Pen

 

Les députés européens Bleu Marine ont voté, le 22 octobre, des amendements déposés par le groupe EFDD présidé par le souverainiste britannique Nigel Farage.

Ces amendements visaient à réduire de 10% les indemnités des parlementaires, de 15% leurs frais de voyage, de 12% leurs frais généraux, et de 50% leurs « indemnités transitoires » (dont la plupart des nouveaux députés ignore en quoi elles consistent, tant elles sont opaques).

Ils visaient en outre à réduire de 25% les subventions astronomiques versées aux partis politiques européens, et de 60% celles versées aux fondations politiques européennes.

Le PPE, auquel appartient l’UMP, et les socialistes ont rejeté tous ces amendements comme un seul homme.

Ils ont même rejeté un amendement de secours qui proposait au moins de geler au niveau de 2013 les subventions accordées aux partis politiques européens.

Moralité : les députés europhiles n’arrêtent pas de nous donner des leçons de morale, mais ne sont guère solidaires des millions de pauvres que leur politique ultra-libérale a créés.

Pour eux, l’enrichissement avec notre argent, c’est maintenant !

Les députés europhiles ne connaissent pas la crise !

PROGRAMME INDICATIF DU XV ème CONGRES DU FRONT NATIONAL

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

PROGRAMME INDICATIF  DU  XV ème  CONGRES  DU  FRONT  NATIONAL

Le 15 ème Congrès du Front National aura lieu à Lyon les 29 et 30 novembre 2014.

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

Le 15 ème Congrès du Front National aura lieu à Lyon les 29 et 30 novembre 2014.
Le 15 ème Congrès du Front National aura lieu à Lyon les 29 et 30 novembre 2014.

Question écrite sur la fraude sociale liée aux emplois saisonniers

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #COMMUNIQUES DE PRESSE DE GILBERT COLLARD

Type de question QE
 

Ministère interrogé : TRE – Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social
 

Question n°43-00312

M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur la situation de certains travailleurs saisonniers étrangers, qui rejoignent ensuite leur pays d’origine.

Dans l’intervalle, certains d’entre eux s’inscriraient au chômage, afin de bénéficier des ASSEDIC tout en retrouvant parfois un emploi dans leur région de provenance.

M. Gilbert Collard pensait que les contrôles administratifs et les convocations dans les agences de Pole Emploi suffiraient à éviter cette fraude potentielle. Il semblerait cependant que la rareté des convocations permettrait le maintien d’allocations indues, grâce à une domiciliation française de complaisance et à un téléphone portable utilisable en itinérance.

M. Gilbert Collard souhaiterait savoir si de telles fraudes sociales ont été détectées et approximativement quantifiées.

Question écrite sur la fraude sociale liée aux emplois saisonniers

COMMUNIQUE DE PRESSE DU GROUPE FRONT NATIONAL RHONE-ALPES

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqué de presse du FN

COMMUNIQUE DU GROUPE FRONT NATIONAL RHONE-ALPES

LYON – TURIN : LA COUR DES COMPTES ABONDE LA POSITION HISTORIQUE DU FRONT NATIONAL

Dans un rapport publié hier, 23 octobre 2014, la Cour des comptes épingle les projets actuels de grande vitesse ferroviaire, "modèle porté au-delà de sa pertinence".

Plus précisément, sur le Lyon-Turin, la haute juridiction financière de l'ordre administratif accuse sa trop faible rentabilité socio-économique.

La dénonciation de ce programme depuis son origine en 1991 par le groupe Front National en région Rhône-Alpes est donc reprise par l'autorité indépendante.

Le bon sens n'a pas encore abandonné toutes les strates de l'administration française.

Avec le revirement tardif en 2007 de ses co-gérants écologistes, Jean-Jack Queyranne sent que le projet initié par la droite lui échappe. 1 milliard d'euros a déjà été dépensé à perte !

Le plus raisonnable doit à présent imposer l'abandon de cette folie qui coûterait jusqu'à 50 milliards si elle se réalisait !

COMMUNIQUE DE PRESSE DU GROUPE FRONT NATIONAL RHONE-ALPES

Le redécoupage cantonal : l’improbable bouée du PS !

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqué de presse du FN

Communiqué de presse de Michel Guiniot, Membre du Bureau Politique, Délégué National aux collectivités territoriales

 

Malgré les 2627 recours déposés contre les nouveaux périmètres des cantons, le Conseil d’Etat n’avait, jusqu’à maintenant, annulé aucun recoupage de cantons malgré des écarts importants de population entre des cantons voisins et des communes scindées.

A la mi-octobre, 508 dossiers restaient à traiter, les juges administratifs espèrent finir l’examen de ceux-ci avant « la fin de l’année 2014 » pour une élection qui devrait avoir lieu 3 mois plus tard !

Mieux encore, les nouveaux découpages du Gard et de la Corse du Sud seraient en passe d’être retoqués par le Conseil d’Etat pour raison de non respect des équilibres démographiques, remettant en cause le principe d’égalité devant le suffrage.

Cette réforme territoriale départementale bâclée et faite au pas de charge, tout comme la réforme régionale, apparaît de plus en plus délicate à mettre en œuvre pour un hypothétique scrutin annoncé en mars 2015.

La crainte pour le PS de perdre de 24 à 41 Conseils Généraux, selon l’estimation de l’Association des Départements de France, a fait de Manuel Valls un véritable apprenti sorcier en matière de réforme territoriale et électorale !

Quel que soit le tripatouillage partisan et le calendrier qui sortirait de ces projets électoralistes, le PS peut être convaincu que les électeurs vont lui imposer une raclée électorale supplémentaire, qui ouvrira un peu plus la route du pouvoir au Front National et à Marine Le Pen.

Le redécoupage cantonal : l’improbable bouée du PS !

LE SITE DU 15 ème CONGRES DU FRONT NATIONAL

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

LE  SITE  DU  15 ème  CONGRES  DU  FRONT  NATIONAL

Budget : la lettre de Bruxelles à la France doit être publiée immédiatement !

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #COMMUNIQUES DE PRESSE DE FLORIAN PHILIPPOT

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National

 

Puisqu’il la juge « très banale », le gouvernement français n’a aucune raison de refuser la publication de la lettre que lui a adressée la Commission européenne au sujet du budget pour 2015.

L’Italie, elle, a publié cette lettre.

Les Français doivent être informés des exigences d’austérité de Bruxelles et le gouvernement doit assumer les conséquences de ses choix passés et de sa soumission, à savoir la mise sous tutelle budgétaire de la France.

Nous demandons en conséquence la publication immédiate de cette lettre.

Le PS comme l’UMP doivent cesser de se dérober dès qu’il est question de l’Union européenne et des transferts de souveraineté qu’ils consentent dans le dos des Français !
Sa publication devra être l’occasion d’un grand débat national sur la politique économique et la liberté de la France face à l’UE.

Budget : la lettre de Bruxelles à la France doit être publiée immédiatement !

Adhérez au Front National

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

Pour adhérer au Premier Parti de France, le Front National, cliquez sur le lien suivant :

 

 

Adhérez au Front National

L’hôtel Le Lumière vous accueille pour le XVème Congrès du Front national à LYON

24 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

XVème Congrès du Front national … vous cherchez une chambre sur Lyon ?

 

Ne cherchez plus.

 

L’hôtel Le Lumière vous réserve un accueil chaleureux !

 

26, rue Villon 69008 LYON Monplaisir – Tél 04 78 00 66 81

 

http://www.hotel-lumiere.com/

L’hôtel Le Lumière vous accueille pour le XVème Congrès du Front national à LYON
L’hôtel Le Lumière vous accueille pour le XVème Congrès du Front national à LYON
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 400 500 600 700 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog