Front National de Villeurbanne        Blog de Stéphane PONCET

La crise du CAPES et de l'élitisme républicain

30 Juillet 2014, 17:28pm

Publié par FNV

Communiqué de Presse de Gilles Lebreton, Conseiller Enseignement supérieur de Marine Le Pen – Député français au Parlement européen

 

Les résultats 2014 des concours du CAPES dans les disciplines fondamentales sont catastrophiques.

 

En Lettres modernes, à peine plus de 80% des postes ont été pourvus : 182 postes sur 1070 sont en effet restés vacants faute de candidats jugés suffisamment aptes à les occuper.

 

En Mathématiques, la proportion tombe à moins de 70% (sur 1243 postes, 405 non pourvus).

 

Et en Lettres classiques, elle dégringole à moins de 50% (sur 200 postes, 101 non pourvus).

 

Les causes de cette crise sont connues : elles tiennent essentiellement à la perte d’attractivité du métier d’enseignant, moins bien considéré socialement qu’à l’époque des Trente glorieuses.

 

L’ultra-libéralisme triomphant a jeté le discrédit sur cette profession pourtant essentielle à l’avenir de nos enfants et donc du pays.

 

L’Etat s’est quant à lui converti à l’idéologie post soixante-huitarde du pédagogisme qui a accéléré la perte d’autorité des maîtres.

 

Victimes de cette influence libérale-libertaire, les jeunes les plus brillants ont donc pris la malheureuse habitude de se détourner du métier d’enseignant au profit de professions plus lucratives et moins décriées.

 

Aujourd’hui, la crise des vocations prend une telle ampleur qu’elle semble annoncer une dégradation inexorable de la qualité de notre système d’enseignement, amplifiant ainsi son déclin déjà enregistré depuis plusieurs années par l’OCDE.

 

A terme, c’est l’élitisme républicain qui risque d’être remis en cause, au profit d’un système clanique qui réservera les meilleurs maîtres aux enfants des riches et des puissants…

 

Seul un Etat fort pourra redresser la barre : un Etat qui restaurera les vertus de l’effort et du travail et qui rendra aux enseignants le respect et l’autorité dont ils ont besoin pour former nos enfants.

La crise du CAPES et de l'élitisme républicain

Voir les commentaires

L’urgence d’un tribunal arbitral du sport

30 Juillet 2014, 16:26pm

Publié par FNV

Communiqué de Presse d’Eric Domard, Conseiller aux sports de Marine Le Pen – Membre du Bureau Politique

 

Alors que les compétitions de football de Ligue 1 et Ligue 2 vont reprendre, le club de Lens n’a été autorisé à s’aligner en Ligue 1 qu’il y a quelques jours, tandis que la formation de Luzenac est toujours dans l’attente d’une décision sur sa participation au championnat de Ligue 2, à 48 heures du coup d’envoi de la saison !

Ces situations ubuesques découlent des multiples recours engagés par ces clubs devant les diverses instances du football et des juridictions civiles suite à un premier avis défavorable à leur accession dans les ligues concernées.

Ces feuilletons juridico-sportifs ne sont pas sans conséquences sur l’élaboration et la visibilité des championnats ainsi que sur la préparation et la situation financière des clubs concernés plongés dans l’incertitude.

Il existe une solution pour sortir de ces procédures interminables qui passe par la création d’un Tribunal arbitral du sport, dont les décisions seraient promptes, souveraines et non susceptibles de recours devant la justice civile ou les juridictions européennes.

Cette alternative aurait aujourd’hui les faveurs de Noël Le Graët, président de la Fédération française de football.

Le Front National soutient cette mesure qui doit permettre de régler plus rapidement les contentieux sportifs, de sortir les clubs de l’expectative et respectera ainsi l’équité des compétitions.

L’urgence d’un tribunal arbitral du sport

Voir les commentaires

Irak : les chrétiens de Mossoul « ont été dépouillés », témoigne l’archevêque de Lyon

30 Juillet 2014, 12:23pm

Publié par FNV

De nombreux chrétiens d’Irak ont fui l’invasion islamiste au Kurdistan. Beaucoup sont originaires de Mossoul, pris par l’État islamique en Irak et au Levant, devenu État islamique (EI) lorsqu’il y a instauré un califat.

 

« Ils ont été expulsés dans la violence et ont été dépouillés de tout ce qu’ils avaient pu emporter », raconte l’archevêque de Lyon, Philippe Barbarin.

 

Une délégation française s’est rendue au Kurdistan et en Irak pour les soutenir.

 

« Ça nous rappelle les moments sombres de l’histoire.

 

Porter la marque de sa religion sur son corps, sur ses vêtements et sur sa maison, c’est très violent », témoigne Philippe Barbarin, qui mène la délégation.

 

La France a promis d’accueillir les réfugiés chrétiens, descendants des premiers chrétiens d’Orient installés en Irak depuis plus de deux mille ans. »

 

C’est un beau geste, il est apprécié », dit l’archevêque, mais il rappelle que le pape François encourage à les soutenir pour qu’ils restent chez eux, car « que devient un pays si on en chasse toutes les minorités ? »

 

 

Source: RTL.fr

Irak : les chrétiens de Mossoul « ont été dépouillés », témoigne l’archevêque de Lyon

Voir les commentaires

Repas champêtre du Front National de la Haute-Saône

30 Juillet 2014, 12:20pm

Publié par FNV

Près de 80 adhérents et sympathisants de la fédération du Front National 70 se sont retrouvés ce dimanche 27 juillet 2014 pour partager ensemble un apéritif suivi d’un repas champêtre, à l’initiative du secrétaire départemental Jean Receveur.

 

Fort des 34,23% aux dernières élections européennes dans leur département et de l’ensemble des résultats nationaux très prometteurs, les participants ont pleinement apprécié ce moment de convivialité dans un environnement calme et agréable, à Cirey-les-Bellevaux, dans la propriété de Colette et Jacques Bard, cadres départementaux très investis dans la vie du mouvement haut-saônois.

 

La fédération a également profité de cet instant pour réorganiser et réapprovisionner les équipes de collage avec les nouvelles affiches « Premier parti de France ».

Repas champêtre du Front National de la Haute-Saône

Voir les commentaires

Moscovici à la Commission européenne : zéro enjeu pour une France soumise à l’Allemagne

30 Juillet 2014, 12:14pm

Publié par FNV

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National

 

La future nomination de Monsieur Moscovici, désormais candidat officiel de la France à un poste de Commissaire européen, revêt un enjeu absolument nul tant tous les candidats potentiels sont interchangeables sur le fond.

 

Qu’on nomme à ce poste un UMP, un PS ou même une chèvre, les politiques appelées à être mises en œuvre seront de toute façon contraires aux intérêts de la France et des Français.

 

Cette affaire est cependant révélatrice de la soumission permanente de la France à ses maîtres européens.

 

Elle témoigne du rapport de force lamentable qui existe entre la France affaiblie de l’UMPS et l’Allemagne consciente de ses intérêts de Mme Merkel.

 

Cela est si vrai que Monsieur Moscovoci multiplie les efforts depuis plusieurs semaines en vue de se faire adouber par les Allemands, qu’il sait rétifs à sa candidature au poste de Commissaire chargé des affaires économiques.

 

Pour sa défense, il s’est pourtant montré un exécutant docile de l’austérité et des diktats imposés par Bruxelles et Berlin du temps de son ministère…

 

Cette nomination d’intérêt zéro offre donc le triste spectacle d’une France abaissée et humiliée, contrainte de s’agenouiller pour un poste dérisoire de gardien en chef de la prison européenne.

 

Le Front National entend au contraire redonner à la France la pleine jouissance de sa liberté, par une souveraineté retrouvée dans l’ensemble des domaines de sa politique.

 

Nous rappelons ainsi notre volonté d’organiser au plus vite un référendum en vue de sortir la France de l’Union européenne.

Moscovici à la Commission européenne : zéro enjeu pour une France soumise à l’Allemagne

Voir les commentaires

Le 15 ème Congrès du Front National aura lieu à Lyon les 29 et 30 novembre 2014.

30 Juillet 2014, 10:45am

Publié par FNV

Le 15 ème Congrès du Front National aura lieu à Lyon les 29 et 30 novembre 2014.
Le 15 ème Congrès du Front National aura lieu à Lyon les 29 et 30 novembre 2014.

Voir les commentaires

Le père du ministre Rebsamen était collabo !

30 Juillet 2014, 10:39am

Publié par FNV

Après François Mitterrand, connu pour avoir été décoré de la Francisque, plus haute décoration du régime de Vichy en tant que marque spéciale d'estime du Maréchal Pétain, nous apprenons que le Ministre du Travail du gouvernement Valls, François Rebsamen, a menti à propos des activités de son père pendant la Seconde guerre mondiale.

 

A savoir, il était un proche collaborateur des nazis.

 

Voici ci-contre l'extrait du journal La Bourgogne républicaine, daté du 9 août 1945.

 

On est donc peu après la libération, en pleine épuration, et les journaux sont utilisés pour lancer des avis de recherche sur les collabos clairement identifiés.

 

Dont le père de François Rebsamen.

 

Pourtant, à la question, "votre père était-il collaborateur ?", François Rebsamen répondait encore récemment : "Non, c'est une rumeur que fait courir la droite à Dijon depuis que j'y suis candidat. Il se trouve que la famille de mon père est originaire d'Alsace, de la région de Mulhouse-Bâle précisément. Pendant la seconde guerre mondiale, mon père, pour ne pas être enrolé dans l'armée allemande, a choisi de prendre la nationalité suisse."

 

Or, comme le montre cet article de journal, si M. Rebsamen père est parti en Suisse, c'est justement parce qu'un avis de recherche pour collaboration avait été lancé contre lui...

 

 

Source : Enquête & Débat

Le père du ministre Rebsamen était collabo !

Voir les commentaires

Bouvines 2014 : les élus du Front National commémorent une bataille fondatrice

30 Juillet 2014, 10:19am

Publié par FNV

Communiqué de Sylvie Goddyn, Député européen du Front National, Conseillère Municipale de Marcq-en-Barœul

 

Le 27 juillet 1214, le Roi de France, Philippe Auguste, faisait face à une coalition des plus grandes puissances européennes menée par Otton IV, Empereur du Saint-Empire, Jean sans Terre, Roi d’Angleterre, Duc d’Aquitaine et de Normandie et Ferrand de Portugal, Comte de Flandre et de Hainaut.

 

La victoire remportée par le Roi de France sera fondatrice à plusieurs titres : - Bouvines permet à la France d’assurer ses récentes reconquêtes sur l’Angleterre (Normandie, Maine, Anjou, Touraine, Bretagne) et de cesser – pour un temps – les hostilités avec ce pays. - Bouvines permet au Roi de mettre fin à la prédominance féodale et de se positionner au dessus de tous les barons. - Plus important encore, Bouvines est remportée grâce à l’appoint des milices communales, composées d’hommes du peuple, qui se sont rangées derrière le Roi pour sauver leurs terres des pillages et des massacres qui n’auraient pas manqués de survenir si la grande coalition européenne avait déferlé sur le royaume.

 

Ces hommes ont donc combattu à 1 contre 3, la peur au ventre mais résolus au sacrifice ultime si nécessaire, pour protéger le peu qu’ils possédaient : leurs familles, leurs libertés et bien sûr, leur Royaume.

 

Bouvines va dès lors créer un lien, que l’on qualifierait aujourd’hui de national, entre le peuple et son souverain.

 

Ce lien a été rompu.

 

Il n’y a plus aujourd’hui de liens entre les dirigeants qui gouvernent et le peuple.

 

La féodalité est revenue sous un nouveau nom : oligarchie. Mais nous nous souvenons, grâce à Bouvines, qu’un lien spécial peut être noué entre le peuple et le souverain.

 

C’est le sens de notre combat politique pour refonder la démocratie.

 

C’est pourquoi Sylvie Goddyn, Députée européenne, était accompagnée d’élus et de militants du Front National, parmi lesquels Eric Dillies et Nathalie Acs, pour déposer une gerbe à Bouvines ce dimanche 27 juillet 2014. Une gerbe pour commémorer, pour se souvenir, mais aussi pour réaffirmer que l’esprit de Bouvines plane encore sur le peuple de France et peut réinsuffler la vie à notre corps civique, notre nation.

Bouvines 2014 : les élus du Front National commémorent une bataille fondatrice

Voir les commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog