Le Blog de Stéphane Poncet  FN Villeurbanne

Articles récents

CONSULTEZ LE BLOG DU FN DE VILLEURBANNE SUR VOTRE MOBILE

23 Avril 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

OverBlog version iPhone 

 

Vous pouvez consulter votre blog favori depuis votre mobile !

 

Notre  blog du FN de Villeurbanne est optimisé et compatible avec tous les téléphones du marché.

 

Vous pouvez consulter votre blog directement à l'adresse suivante :

 

http://fnvilleurbanne.over-blog.com/m/

Rhône : Le Progrès publie des statistiques de la délinquance par nationalité, SOS Racisme porte plainte !

23 Avril 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Politique Française

"Délinquance, criminalité organisée, qui fait quoi dans le Rhône ?"

 

Tel était le titre du dossier paru dans Le Progrès du 22 avril.

 

Et avons-nous appris quelque chose ?

 

Rien d'extraordinaire si ce n'est ce que dénonce le Front National depuis toujours : à savoir que les Roms et les Africains trustent à peu près tous les titres en matière de délinquance dans le Rhône - et par extension en France ! (Attention aux raccourcis quand-même !)

 

Taquin, Florian Philippot, Vice-président du Front National, a adressé un message de félicitations au "journal" Le Progrès pour cette infographie qui fait polémique... parce qu'elle donne raison à notre mouvement.

 

Bref, selon M. Philippot, le quotidien "n'a fait que son travail en publiant cet article sur la délinquance."

 

De son côté SOS Racisme a porté plainte contre Le Progrès, estimant qu'il ne "faut pas rester muet devant une telle dérive"et jugeant l'article "nauséabond".

 

Rien que ça.

 

Disons que nous comprenons mieux pourquoi les statistiques ethniques ne sont pas autorisées en France... Elles ne font que confirmer le discours du Front National et les quelques récentes études officielles qui affirment la chose suivante : "Oui, l'insécurité en France est étroitement liée à l'immigration !"

 

Mais chut, gardons-nous bien de dire... la vérité !

Rhône : Le Progrès publie des statistiques de la délinquance par nationalité, SOS Racisme porte plainte !

UE / concurrence déloyale : les célèbres gauloises seront désormais fabriquées en Pologne !

23 Avril 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Politique Française

Le plus grand fabricant de cigarettes en France, la SEITA, qui produit jusqu'à 12,2 milliards de cigrettes par an, ferme les portes de son usine en banlieue de Nantes... pour la délocaliser en Pologne où le coût du travail est beaucoup plus faible, que ce soit en terme de salaire ou de charges sociales. 327 emplois sont menacés, et la Gauloise, un des joyaux de l'identité culturelle de la France, ne sera plus produite sur son sol.

 

Une nouvelle fois, les thèses du Front National sont vérifiées : la France n'échappe pas, n'échappe plus à la logique économique impitoyable de la mondialisation, de l'ouverture totale des frontières dans une Europe qui impose à l'économie français une concurrence plus que déloyale.

 

Et cette logique impitoyable frappe l'identité culturelle du pays en plein coeur.

UE / concurrence déloyale : les célèbres gauloises seront désormais fabriquées en Pologne !

La fermeture de l’usine Seita à Carquefou, nouveau scandale européen

23 Avril 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #EUROPEENNES

Communiqué de Gilles Lebreton, tête de la liste Bleu Marine dans la circonscription Ouest

 

Le fabricant de cigarettes Seita, filiale du Britannique Imperial Tobacco, vient d’annoncer sa décision de fermer son usine de Carquefou, en Loire-Atlantique, et de supprimer 366 emplois. Il confirme simultanément son intention de créer 130 emplois en Pologne, État membre de l’’Union européenne où la main-d’œ’œuvre est moins chère.

 

C’est une nouvelle preuve de la véritable nature de l’’Union européenne, qui n’’est pas le beau rêve que nous vend l’’UMPS, mais l’’instrument d’’une mondialisation ultralibérale sans foi ni loi qui pratique le dumping social à outrance.

 

Le 25 mai, la liste Bleu Marine que j’ai l’’honneur de conduire, et que soutient le Front National, se présentera aux suffrages des électeurs de l’’Ouest pour défendre le peuple français contre l’’Union européenne.

La fermeture de l’usine Seita à Carquefou, nouveau scandale européen

Le Front national ne pourra être premier parti de France qu’avec VOUS !

23 Avril 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

Vous êtes nombreux à vous êtes réjouis des scores du Front national aux élections municipales.

 

Tous les français patriotes auront les yeux rivés sur les résultats des prochaines élections.

 

Le score du FN aux municipales, signe précurseur d’une vague Front National aux Européennes ?

 

Assurément et sachez que nous sommes tous, candidats et militants, chaque jour sur le terrain pour permettre enfin cette victoire tant attendue.

 

Mais si vous pouvez compter sur nous, nous avons besoin de vous.

 

Soutenez-nous  … Osez vous lever … adhérez !

 

Adhesioncarte

Marine Le Pen sur RFI

23 Avril 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #VIDEOS DE MARINE LE PEN

UMP : un malade incurable frappé de schizophrénie européenne

22 Avril 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqué de presse du FN

Tribune de Karim Ouchikh, conseiller de Marine Le Pen à la Culture, à la Francophonie et à la Liberté d’expression Président exécutif du SIEL

 

Fort de ses succès enregistrés aux élections municipales de mars dernier, l’UMP se fait volontiers donneur de leçons ces temps-ci, oubliant au passage de rappeler qu’elle doit ses gains électoraux relatifs moins à sa capacité politique à séduire véritablement les Français autour d’un projet cohérent et novateur qu’à l’effondrement politique inédit de la gauche socialiste.

 

Malgré tous ses efforts, le parti de Jean-François Copé ne saurait faire oublier en réalité le poids considérable des trois faiblesses congénitales qui handicapent durablement sa force d’attraction politique: l’absence manifeste de ligne idéologique claire; la crise persistante de « leadership » à son sommet; le défaut accablant de toute stratégie de conquête du pouvoir.

 

De ce point de vue, la campagne des élections européennes va donner l’occasion aux Français de vérifier la prégnance de ces lignes de fractures anciennes, qui se sont fortement ravivées ces derniers jours. Le 4 avril dernier, Henri Guaino a déclaré qu’il ne voterait pas pour Alain Lamassoure, le 25 mai prochain : pour le député des Yvelines, le candidat UMP en Ile-de-France incarne « une ligne qui est à l’opposé de ce que je pense et de ce que je crois être l’intérêt de mon pays ». Dans son ouvrage publié le 10 avril (« Europe: il faut tout changer »), Laurent Wauquiez tourne le dos à la vision européiste traditionnelle de son parti, en préconisant notamment le retour à une Europe des Six, la sortie de Schengen et l’instauration d’un protectionnisme européen. Le 13 avril dernier enfin, Xavier Bertrand n’a pas hésité à s’attaquer à l’une des vaches sacrées de la construction européenne, en taclant durement le couple franco-allemand: dans le viseur de l’ancien patron de l’UMP, l’Allemagne, accusée de mener, aux côtés de la BCE, une politique contraire à la croissance et à l’emploi…

 

Bref, la cacophonie s’installe désormais ouvertement au sein d’une formation politique gravement affaiblie par le fardeau des dissensions idéologiques, dans laquelle cohabitent avec peine en effet les europhiles patentés, les eurosceptiques de circonstance et les souverainistes sincères. Certes, avec son programme de campagne, l’UMP cherchera à faire illusion en proposant vainement aux Français une synthèse laborieuse des options idéologiques contradictoires qui s’expriment depuis toujours en son sein sur la question européenne: maintien intangible des traités européens et des institutions bruxelloises; harmonisation fiscale renforcée; refondation du système Schengen; opposition à l’intégration de la Bulgarie et de la Roumanie à l’espace de libre circulation; refus à tout nouvel élargissement des frontières de l’UE…

 

Cependant, en louvoyant en permanence entre un soutien mal assumé au processus d’intégration européenne et la promotion tardive d’initiatives protectionnistes, ce projet approximatif ne réglera en rien les puissantes contradictions qui minent perpétuellement le discours et l’action européennes de l’UMP. Pourquoi l’UMP ferait-elle demain, avec ce grand écart politique, ce qu’elle n’a pas su faire hier ? Comment l’UMP parviendrait-elle, dans les quatre semaines de campagne qui s’annoncent, à réguler comme par miracle les divisions idéologiques lancinantes qu’elle n’a jamais surmontées depuis sa création ? En bref, entre Juppé, Le Maire, Raffarin d’une part et Guaino, Wauquiez ou Myard d’autre part, quel point d’équilibre européen l’UMP peut-elle arbitrer avec intelligence ?

 

Ne parvenant ni à mettre de l’ordre dans ses rangs, ni à faire oublier la trahison historique du traité de Lisbonne, dont elle fut en France, avec le PS, l’un des artisans actifs, l’UMP peut difficilement prétendre rassembler à présent nos compatriotes autour d’une ambition européenne authentique. Tout comme le PS, l’UMP refuse de se présenter à visage découvert lors des élections européennes: œuvrant d’un même élan à l’édification autoritaire d’un modèle néo-libéral d’intégration européenne, compatible avec la construction d’un vaste marché transatlantique placé sous tutelle américaine, l’UMPS s’emploie imperceptiblement à abolir le rôle multiséculaires des Etats, à tirer vers le bas nos acquis sociaux et à effacer les identités culturelles des peuples européens.

 

Le 25 mai, les Français ne seront pas dupes de ces exercices programmés d’acrobatie politique auxquels l’UMP et le PS vont se livrer sans état d’âme. Pour faire barrage aux manœuvres d’enfumage électoral ourdies par ces fossoyeurs du modèle civilisationnel français, le vote massif pour les listes d’alternative FN/RBM s’impose à coup sûr comme la solution politique d’évidence avec, en ligne de mire, un triple bénéfice prévisible pour nos compatriotes: sanctionner d’abord le bilan économique et social calamiteux de François Hollande; libérer ensuite notre pays du carcan bruxellois actuel qui l’étouffe irrésistiblement; donner enfin aux Français une perspective européenne nouvelle, celle d’une Europe prospère qui soit respectueuse des Etats souverains et des peuples divers qui composent notre continent.

UMP : un malade incurable frappé de schizophrénie européenne

Tribune libre d'Amaury NAVARRANNE

22 Avril 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #MUNICIPALES 2014

Tribune libre d'Amaury NAVARRANNE
Membre du Comité central du FN
Conseiller municipal de Toulon

 

Malgré son désengagement amorcé depuis trop longtemps, l’Etat diminue toujours plus ses aides aux collectivités locales et fait peser sur nos communes toujours plus de charges et d’attributions.

 

Dans la bouche du nouveau 1er Ministre Manuel VALLS, un processus va s’engager devant le parlement afin de supprimer les départements et regrouper les régions.

 

Ceci sans que soit amorcé une véritable concertation avec les collectivités territoriales concernées ou impactées plus ou moins directement.

 

Or avant de penser « administratif », il nous apparait nécessaire de penser d’abord aux « administrés ».

 

Il est évident que le mille-feuilles administratif français a introduit une perte des repères chez nos concitoyens qui ne comprennent plus qui a la charge de telle ou telle compétence.

 

La fracture entre élus et administrés, déjà bien consommée, s’aggravera à mesure que l’on érigera des entités toujours plus éloignées des réalités charnelles, historiques, géographiques ou encore économiques de nos territoires.

 

Enfin une telle mesure ne créerait de soi pratiquement aucune économie dans les finances publiques.

 

La preuve a été appliquée au niveau municipal que des regroupements artificiels, loin de générer des économies d’échelle, augmentent les coûts.

 

Elle créerait en revanche d’énormes baronnies susceptibles de démembrer l’unité nationale et imposerait un découpage de la France conforme aux traditions des « Länder » allemands mais totalement étrangers aux nôtres.

 

Cela ne faciliterait que la voie aux visées hégémoniques de l’administration bruxelloise de l’Union européenne.

 

Si l’on tient absolument à réduire le nombre d’élus, il est possible -par exemple- de faire élire les conseillers départementaux au scrutin proportionnel, et d’investir la première fraction d’entre eux du soin de gérer une institution régionale allégée.

 

Mais on ne saurait à ce point priver les citoyens de la possibilité de désigner leurs représentants au niveau local.

Tribune libre d'Amaury NAVARRANNE

Déplacement du 1er Mai à Paris avec la Fédération du Rhône - Fête de Jeanne d'Arc et du Travail !

22 Avril 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

Chers  amis,

Notre mouvement vient de faire une percée historique sans précédent sur le plan local  !
 

A travers le pays, ce sont désormais plus de 10 maires, 1545 conseillers municipaux et 459 conseillers communautaires qui feront entendre une autre voix, celle du Front  National.
 

Le 1er mai, et donc à trois semaines des élections européennes du 25 mai, la Fédération FN 69 organisera un déplacement convivial et militant pour la traditionnelle fête de Jeanne d'Arc et du Travail.
 

Nous vous invitons d'ores et déjà à réserver cette date pour participer à cet évènement.

 
Les conditions d'organisation de cette journée et les modalités d'inscription sont les suivantes :
 
Inscription et réservation obligatoire auprès de la Fédération au 04 72 77 50 00
 
Tarifs aller-retour : Adultes : 25 euros
                              -25 ans : 15 euros
 
Départ de la Fédération à 2 h du matin et retour vers les 22 h

Nous comptons sur votre présence.
 
Marine Le Pen compte sur votre présence.

Tous à Paris le 1er mai !
 
Fédération FN 69
Déplacement du 1er Mai à Paris avec la Fédération du Rhône - Fête de Jeanne d'Arc et du Travail !
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog