BLOG  DE  STEPHANE  PONCET

Articles récents

Congrès des maires de l’Oise

21 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqué de presse du FN

Communiqué de presse de Michel GUINIOT, Président du groupe FN au Conseil régional de Picardie, Conseiller municipal et communautaire de Noyon, et André FOUCHARD, Conseiller régional de Picardie, Conseiller municipal de Mouy

 

 

Comme chaque année, le congrès annuel des maires de l’Oise, organisé par l’Union des Maires de l’Oise, s’est déroulé dans les salles Pommery à Clermont, samedi 18 octobre.

Ce congrès, auquel ont assisté les maires nouvellement élus ou réélus au mois de mars dernier, a permis d’aborder l’obligation pour les communes de se doter de logements sociaux.

Les baisses des dotations de l’Etat pour les communes ont aussi été abordées par les maires qui n’auront pas beaucoup d’options face à cette situation, excepté d’augmenter les impôts ou de diminuer les investissements ou aggraver l’endettement.

Beaucoup d’élus ruraux ont d’ailleurs fait part de leurs inquiétudes à la délégation du Front National, composée notamment d’André FOUCHARD et Michel GUINIOT, Conseillers régionaux. Ces maires ruraux sont en désaccord avec la politique de restriction imposée par le gouvernement et ont conscience que celle-ci n’est que la continuité de celle précédente insufflée par N. Sarkozy.

La colère de ces élus, en contact direct avec les citoyens, confirme ce que dénonce le Front National sur tous les sujets et notamment concernant l’inutile réforme territoriale.

Congrès des maires de l’Oise

Regroupement des universités : la disparition d’un modèle français

21 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqués de presse du FNJ

Communiqué de Presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse

 

Suite à la loi Fioraso, du 22 juillet 2013, tous les établissements d’enseignement supérieur ont désormais l’obligation de faire partie d’une communauté d’universités et d’établissements – COMUE.

Derrière une soi-disant « volonté de visibilité à l’internationale » et une « simplification du système français », se cache en réalité une privatisation généralisée de l’enseignement supérieur aux conséquences désastreuses : éloignement des étudiants et des corps enseignants des centres de décisions, répartition des établissements en fonction de leur situation géographique et sociale (les établissements populaires d’un côté, les établissements d’ « élites » de l’autre), coupes budgétaires, suppression des formations à faibles effectifs.

Le Front National de la Jeunesse rappelle que cette loi Fioraso n’est en réalité que le prolongement de la loi d’autonomie des universités, mise en place par le gouvernement Fillon sous Nicolas Sarkozy, et demande à ce que la privatisation effrénée de nos diplômes cesse.

L’enseignement supérieur doit être, à nouveau, recentré autour des fondements de la réussite française que sont l’Etat et la méritocratie.

Regroupement des universités : la disparition d’un modèle français

VOTEZ AU COMITE CENTRAL DU FN POUR NOTRE CANDIDAT VILLEURBANNAIS : STEPHANE PONCET

21 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

VOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN au mois de Novembre, POUR  NOTRE  CANDIDAT  STEPHANE  PONCET, responsable du FN de Villeurbanne et des élus de l' Est Lyonnais, secrétaire départemental adjoint du FN 69 et membre du bureau politique du FN 69, Président du groupe des élus FN/RBM de Villeurbanne

VOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN  POUR  NOTRE  CANDIDAT  VILLEURBANNAIS  :  STEPHANE  PONCETVOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN  POUR  NOTRE  CANDIDAT  VILLEURBANNAIS  :  STEPHANE  PONCET
VOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN  POUR  NOTRE  CANDIDAT  VILLEURBANNAIS  :  STEPHANE  PONCET
VOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN  POUR  NOTRE  CANDIDAT  VILLEURBANNAIS  :  STEPHANE  PONCETVOTEZ  AU  COMITE  CENTRAL  DU  FN  POUR  NOTRE  CANDIDAT  VILLEURBANNAIS  :  STEPHANE  PONCET

Cachez ce voile...

21 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #LIBRES PROPOS DE GILBERT COLLARD

Par Gilbert Collard, Député du Gard, membre de la commission des Lois, Secrétaire Général du Rassemblement Bleu Marine

 

Avec lui la laïcité a du vent dans l’aile. Tissu léger, mais armure évidente d’une propagande religieuse qui s’affiche, désormais, un peu partout, comme une provocation à l’idéal de laïcité et de liberté de la femme.

Anecdotique, dirait le ministre des Relations avec le Parlement, puisque tout est anecdotique pour lui, même le fait que des hommes vêtus de djellabas, barbus comme Landru, s’entraînent aux cris d’Allah Akbar, avec des armes factices dans un parc public de Strasbourg, disant vouloir venger leurs morts, et cela sans aucune sanction.

Elle est pas belle, la France.

Anecdotique, qu’une étudiante à la Sorbonne assiste aux travaux dirigés couverte d’un voile qui enveloppe ses cheveux ?

Anecdotique, qu’une étudiante à Sciences Po d’Aix-en-Provence suive les cours ensevelie dans une labyrinthique tenue noire qui la couvre intégralement, à l’exception du visage ?

Ainsi la loi vestimentaire qui interdit de dissimuler son visage dans les lieux publics est respectée, tout en étant ridiculisée !

À la Sorbonne, l’enseignante ose demander à l’étudiante si elle compte garder « son truc », formulation un peu excessive, certes, mais franche.

Elle ajoute, aggravant son cas que ce voile la dérange et qu’elle est là pour « l’aider à l’insertion professionnelle », « pour laquelle ce vêtement lui posera des problèmes. » Qui peut dire que l’observation n’est pas raisonnable ?

Ne tenant aucun compte de l’observation la militante du voile argumente fièrement qu’elle possède le droit de ne pas rester tête nue, ce qui est vrai !

Le professeur lui demande alors de choisir un autre groupe… Crime de lèse-majesté du voile, l’envoilée se prétend « humiliée » !

Que vont faire nos couilles molles ?

Devinez… Le président de la Sorbonne reçoit personnellement en personne la victime humiliée et présente au nom de l’Université ses excuses… Oui, ses excuses !

L’agenouillement des nouilles ne suffit pas, l’offensée voilée et culottée exige une sanction ! Pourquoi se priver ?

Le président s’en sort par une pirouette juridique arguant que l’enseignante allergique a mal interprété la loi de 2004 qui interdit le port des signes religieux dans les écoles, les lycées, les collèges, mais pas dans les Universités.

Que faire ?

Désormais, à chacun son truc !

Les Bretonnes devraient assister aux cours en coiffes bretonnes, les Basques en béret, les Savoyards en bonnet, les cathos coiffés d’une mitre, les normands avec un camembert sur la tête, les scouts en foulard et culottes courtes, les pudiques militantes avec une ceinture de chasteté en pendentif… Il ne nous reste plus que la dérision !

Ce n’est pas fini… À Sciences Po, le prof exaspéré reproche à l’étudiante « d’être un cheval de Troie de l’islamisme » !

Excessif ou fine analyse ?

La cavalière nocturne quitte l’amphi, escortée d’indignés compulsifs, en clamant sa liberté de porter le voile.

Pendant ce temps, les étudiants n’étudient pas, qu’importe !

Que va faire, à votre avis, le directeur de l’IUP ?

Comme d’habitude, s’excuser platement, déplorer en pleurnichant « cet incident regrettable », et évidemment réaffirmer « son attachement aux valeurs républicaines ».

Comme si la République devait s’acclimater aux signes d’inégalité et d’infériorisation de la femme !

Au-delà de la question vestimentaire qui nous déshabille de notre laïcité, cette querelle préfabriquée pose la question de la liberté d’expression de l’enseignant, qui ne peut plus rien dire dans son cours, pire, qui se fait désavouer parce qu’il aurait mal interprété la loi et doit subir, en même temps, la désapprobation médiatique.

Ce voile cache bien d’autres choses, notamment qu’on abandonne les musulmanes modernes qui ne veulent pas du voile et se retrouvent seules et qu’on renonce dans l’espace visible à chasser les fantômes de l’intégrisme.

Aux dernières nouvelles, c’est à l’opéra que le voile intégral a cherché à s’imposer.

Les chanteurs, plus couillus que les directeurs d’IUP, ont décidé une grève des cordes vocales si on ne faisait pas sortir la porteuse du niqab.

Ce qui fut fait, puisque l’opéra est un lieu public où le voile intégral est interdit.

Cachez ce voile...

Le 15 ème Congrès du Front National aura lieu à Lyon les 29 et 30 novembre 2014.

21 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

Le 15 ème Congrès du Front National aura lieu à Lyon les 29 et 30 novembre 2014.
Le 15 ème Congrès du Front National aura lieu à Lyon les 29 et 30 novembre 2014.

Agglomération d’Angers-Loire-Métropole, à quand le retraitement du gâchis Biopole ?

21 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqué de presse du FN

Communiqué de Gaétan Dirand, Secrétaire départemental du Front National de Maine-et-Loire.

 

Huis clos ou réunion secrète des élus de l’agglo fuitant dans la presse locale, la dramaturgie politique atteint son paroxysme dans la gestion de la crise du centre de traitement des déchets Biopole.

Ségolène Royal, envisageant une action en justice contre la société Ecomouv, aurait-elle donné du courage politique à nos élus ?

La décision à l’unanimité de lancer une procédure contre les sociétés Vinci et Veolia ne devrait malheureusement pas aboutir rapidement mais la facture s’alourdir très vite pour le contribuable angevin.

A ce premier pas juridique, certes important, nous restons dubitatif sur le fond, c’est-à-dire le fonctionnement même de cette usine de retraitement. L’équation technique de base n’admet-elle pas trop de variables ?

En clair est-il aujourd’hui possible de concilier : nouvelle technique de tri des déchets, production d’énergie, valorisation des déchets en compost, bonnes conditions de travail pour les salariés, coût faible pour la collectivité et zéro nuisance pour les riverains de Biopole ?

N’en déplaise à M. Gilles Mahé, qui porte ce projet depuis 10ans, il semble impossible technologiquement de résoudre cette équation…

Lors de la campagne municipale, nous avions proposé des solutions pragmatiques pour éviter l’enlisement et l’allongement de la facture.

Premièrement, il est nécessaire de redéfinir les objectifs prioritaires et la mission de Biopole.

Deuxièmement, se concentrer sur la réalisation de ces objectifs prioritaires.

Certes le projet perdra peut-être en ambition initiale mais l’outil deviendra enfin performant.

A force d’atermoiements et d’idéaux d’élus irréalisables en l’état, Biopole pourrait subir une triste fin.

Malheureusement les coûts engendrés, eux, ne sont ni recyclables, ni enfouissables, ni valorisables, mais seulement payables par le contribuable.

Agglomération d’Angers-Loire-Métropole, à quand le retraitement du gâchis Biopole ?

100 000 manifestants Italiens à Milan contre l’immigration clandestine !

21 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqués de presse des députés européens FN

Communiqué de Presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Secrétaire général adjoint du Front National

 

Samedi 18 octobre, ce sont 100 000 Italiens qui ont défilé dans Milan pour exprimer leur refus de l’explosion de l’immigration clandestine liée à l’opération « Mare Nostrum ». En effet, à travers celle-ci ce sont plus de 100 000 clandestins qui ont été pris en charge et accompagnés sur les côtes italiennes – et donc au sein de l’espace Schengen – par la Marine nationale italienne.

Le formidable succès de cette manifestation est à mettre au bénéfice de la Lega Nord et de son Secrétaire fédéral Matteo Salvini, qui siège aux côtés des députés du Front National au Parlement européen. La Lega Nord, qui est un de nos partenaires face au pouvoir de Bruxelles, partage le combat du Front National pour l’identité des peuples et la souveraineté des nations .

Face au refus de plus en plus clairement exprimé par les peuples – tant dans les urnes que dans les enquêtes d’opinion – d’une immigration massive et incontrôlée, ce n’est pas d’une opération « Triton », prenant désormais le relai de « Mare Nostrum » sous la tutelle de l’Union Européenne, dont nous avons besoin mais tout au contraire du retour de véritables frontières. A l’image de la politique actuellement pratiquée en Australie par exemple, nos marines nationales devraient être utilisées à empêcher les clandestins d’entrer dans nos pays plutôt que de les y aider !

100 000 manifestants Italiens à Milan contre l’immigration clandestine !

Bourses au mérite : le désaveu infligé au Gouvernement Valls

21 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Communiqués de presse des députés européens FN

Communiqué de Presse de Gilles Lebreton, Député français au Parlement européen, conseiller Enseignement supérieur de Marine Le Pen

 

 

Le Conseil d’Etat vient de suspendre, par une ordonnance rendue le 17 octobre, la disposition de la circulaire du 2 juillet 2014 par laquelle le ministre de l’Education nationale avait supprimé les bourses au mérite. Ces bourses, d’un montant de 1800 euros par an, étaient auparavant versées pendant trois ans aux étudiants ayant obtenu le baccalauréat avec la mention « très bien ». L’ordonnance en rétablit provisoirement le versement en attendant le jugement définitif de l’affaire.

La motivation retenue par le Conseil d’Etat pour justifier sa décision est très dure pour le ministre, qui a fait preuve en la circonstance d’un grand amateurisme. Sa circulaire est en effet coupable d’avoir plongé les étudiants concernés dans une situation d’urgence en leur interdisant pratiquement, compte tenu de sa date tardive de publication, de « trouver d’autres moyens de financement de leurs études ». Elle suscite en outre un « doute sérieux » sur sa légalité en semblant violer ouvertement la hiérarchie des normes, car elle va à l’encontre du décret du 18 septembre 2008, qui avait créé les bourses au mérite et dont les dispositions « ne lui permettent pas d’en décider la suppression ».

Les milliers d’étudiants qui pouvaient prétendre à ces bourses au mérite vont donc les percevoir. La motivation de l’ordonnance est par ailleurs si accablante qu’elle annonce de façon quasi-certaine à nos yeux l’annulation prochaine de la disposition suspendue. C’est une excellente nouvelle pour la méritocratie républicaine, concept dont les socialistes ne semblent plus comprendre la signification.

Bourses au mérite : le désaveu infligé au Gouvernement Valls

LE SITE DU 15 ème CONGRES DU FRONT NATIONAL

21 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

LE  SITE  DU  15 ème  CONGRES  DU  FRONT  NATIONAL

JOURNAL de TV LIBERTES du 20/10/2014

21 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #VIDEOS TV LIBERTES

LES RDV MEDIAS DU FN

20 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

LES  RDV  MEDIAS  DU  FN

Marine Le Pen invite «toutes les jeunesses» à prendre les «armes économiques»

20 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

Lors du lancement du collectif Audace dédié aux jeunes entrepreneurs, Marine Le Pen a voulu adresser son message rassembleur au-delà des jeunes actifs.

Le discours de Marine Le Pen samedi à Paris lors du lancement du collectif Audace dédié aux jeunes actifs, a été prononcé comme un message adressé à «toutes les jeunesses». La présidente du Front national a profité de l’occasion pour porter un message rassembleur au-delà des jeunes entrepreneurs. «Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible». Ces mots d’Antoine de Saint-Exupéry sont cités sur la première page du premier tract du collectif Audace. A l’intérieur, la nouvelle structure associative invite le lecteur à rejoindre le réseau qu’elle veut bâtir en promettant une série d’événements: Dîners en présence d’une personnalité du Rassemblement Bleu Marine, conférences, commission spéciale sur la promotion du fabriqué en France, préparation d’un livre blanc pour la jeunesse française en vue de la présidentielle de 2017….

Après les interventions d’Antoine Mellies, président d’Audace, quatre jeunes créateurs d’entreprises participent à une table ronde pour raconter leur expérience et esquisser des réformes qu’ils jugent utiles. Marine Le Pen prend des notes. A ses côtés, on remarque notamment Betrand Dutheil de le Rochère, son conseiller laïcité et Karim Ouchikh, son conseiller culture. Ils seront bientôt rejoints au premier rang par Florian Philippot, vice-président.

Le parti de «toutes les jeunesses»

«Ce qu’on entend ici, on l’entend partout», lance Marine Le Pen, juste avant d’expliquer le sens des structures comme Audace qu’elle souhaite multiplier. «Tous ces collectifs veulent contribuer au rassemblement des Français autour des idées patriotes que je défends, précise-t-elle, pour qu’enfin l’esprit français préside aux destinées de la France et réponde à ses intérêts.» Elle les voit comme une «formidable respiration» dans le contexte actuel et promet qu’Audace n’incarne par la «France des égoïstes, des jeunes premiers ou des jeunes loups» mais celle des «jeunes actifs au service de la France, pour la prospérité collective».

Liant la «déconstruction» de la France à «l’exaltation de la mondialisation», Marine Le Pen s’est voulue encourageante: «On peut créer, réussir, innover et produire en France!» clame-t-elle sous les applaudissements. Elle invite aussi l’assemblée à «forcer les dirigeants à croire à nouveau en la France», à «recréer une offre française sur tous les marchés». Puis, elle confie son ambition de faire du Front national et du Rassemblement Bleu Marine le parti de «toutes les jeunesses». La présidente du FN juge que celles-ci, «priorité absolue de la nation», selon elle, peuvent toutes «contribuer au bien de chacun». «Vive la jeunesse audacieuse», a-t-elle enfin lancé vers la salle avant d’entonner la Marseillaise et de lâcher un dernier «Aux armes économiques jeunes entrepreneurs de France!»

Source: Le Figaro

Marine Le Pen invite «toutes les jeunesses» à prendre les «armes économiques»

Gard - Le Front national veut conquérir le conseil général

20 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

Ce matin le Front National a affiché son désir de faire tomber le Gard dans son escarcelle lors des départementales de mars. 

A l’occasion d’un repas entre militants au domaine de Bagatelle, les nouveaux visages du Front National : le député RMB Gilbert Collard, la député FN Marion Maréchal-Le Pen et le secrétaire général du FN 30 Yoann Gillet ont affiché leur volonté de conquérir le conseil général du Gard aux départementales des 22 et 29 mars. Un scrutin particulier qui rebat les cartes du jeu politique gardois puisque, redécoupage des cantons oblige, la totalité des électeurs des 23  nouveaux cantons seront appelés aux urnes.

Etre performant ce n’est plus suffisant”, pour Marion Maréchal-Le Pen

Pour leur formation politique cette élection est perçue comme “une nouvelle marche” dans leur conquête du pouvoir “qui a pour finalité de voir Marine Le Pen à l’Elysée“, martèle Gilbert Collard. Proche de Marine Le Pen – sans pour autant avoir adhéré au Front National – le Gardois est aussi le secrétaire général du RMB (Rassemblement Bleu Marine) dont l’objectif est de rallier à Marine Le Pen tous ceux qui auraient encore quelques réticences à s’encarter au Front. “Dès décembre, nous allons sillonner la France les bras ouverts à tous ceux qui sont pour la France“, scande Gilbert Collard.

Parti de rien, le FN met en avant ses victoires aux municipales, avec notamment dans le Gard l’élection de Julien Sanchez à Beaucaire, mais aussi aux sénatoriales où le parti a fait entrer deux nouveaux élus : le maire de Fréjus David Racheline et le maire du septième secteur de Marseille Stéphane Ravier. “Etre performant ce n’est plus suffisant, aujourd’hui nous devons faire sauter le plafond de verre“, ajoute Marion Maréchal-Le Pen.

Pour l’heure, les moyens de leurs ambitions comme la présentation des candidats et des grands axes de leur projet n’ont pas été évoqués : “nous attendons la réforme territoriale pour savoir ce qu’il adviendra des départements“, conclut l’euro-député Louis Aliot venu soutenir ses compatriotes du Languedoc-Roussillon.

Source : Objectif Gard

Gard - Le Front national veut conquérir le conseil général

« Stop invasion » : grande manifestation à Milan

19 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #VIDEOS DIVERSES

«Stoppez l’invasion!»

Des milliers de partisans de la Ligue du Nord, parti régionaliste et anti-immigrés, ont manifesté ce samedi 18 octobre à Milan pour exiger la fin de l’opération de secours des migrants en Méditerranée, «Mare Nostrum», accusée d’encourager l’immigration clandestine. «Nous avons 15% de chômage, nous n’avons pas besoin de main d’œuvre étrangère», «Les Italiens d’abord», pouvait-on lire sur certaines des pancartes que brandissaient les manifestants dans le long cortège qui s’est rendu dans le calme place du Duomo, au cœur de la ville, pour y écouter le discours du chef de file du mouvement Matteo Salvini.

 

(…)

 

TDG.ch

CONSULTEZ LE BLOG DE STEPHANE PONCET SUR VOTRE MOBILE

19 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Militantisme FN

OverBlog version iPhone 

 

Vous pouvez consulter votre blog favori depuis votre mobile !

 

Notre  blog du FN de Villeurbanne est optimisé et compatible avec tous les téléphones du marché.

 

Vous pouvez consulter votre blog directement à l'adresse suivante :

 

http://fnvilleurbanne.over-blog.com/m/

Calais (62) : un migrant s’introduit chez eux et les menace avec un couteau

19 Octobre 2014 , Rédigé par FNV Publié dans #Insécurité

L’histoire pourrait presque faire sourire si cette famille calaisienne n’avait pas eu si peur.

Le 16 octobre, Yasser Mohammed Abdallah, un migrant soudanais sans domicile fixe déambule dans les rues. L’homme, âgé de 40 ans, se trouve quai Gustave-Lamarle et décide de rentrer dans une habitation.

Il s’assoit, se sert un verre de coca et jette un œil dans le garde-manger des propriétaires.

Les habitants sont effarés et ordonnent au migrant de sortir.

Mais celui-ci ne l’entend pas de cette oreille.

Le Soudanais sort un couteau et menace les habitants.

Ces derniers sortent du domicile et préviennent les forces de l’ordre.

Lorsque la police arrive sur les lieux, le migrant oppose une sérieuse résistance aux trois agents, contraints d’utiliser leur bombe lacrymogène.

Le trublion continue de se débattre et crache au visage d’un policier, avant d’être placé en garde à vue.

Au tribunal, le prévenu n’a pas d’explication. «Je ne me souviens de rien, j’avais beaucoup bu. Je ne sais pas ce qui s’est passé.»

La défense rétorque sans surprise que «l’alcool n’atténue pas la situation.»

Le procureur de la République exhibe à l’assemblée le couteau et sa lame de 19 centimètres. «Un objet qui peut effrayer, qui peut tuer.»

Yasser Mohammed Abdallah écope de 4 mois de prison ferme, accompagnés d’une interdiction de séjourner dans le Nord-Pas-de-Calais pendant deux ans.

 

 

Source

Calais (62) : un migrant s’introduit chez eux et les menace avec un couteau
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 400 500 600 700 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog