Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Reforme des collèges : stop au saccage du collège organisé par Najat Vallaud-Belkacem et l'UMP !

Publié le par FNV

Quand les enseignants, en grève, se préparaient à manifester massivement contre la catastrophique réforme du collège portée par Najat Vallaud-Belkacem, le Premier ministre, lui, préparait déjà son coup de force pour faire passer cette réforme dénoncée par une écrasante majorité de Français. C’est ainsi qu’il publia en catimini, dans la nuit du 20 au 21 mai, le décret d’application de la réforme du collège, marquant par là son profond mépris du peuple français.

Face à des méthodes aussi peu démocratiques, le Front National et le Collectif Racine des enseignants patriotes, sont résolus à ne pas cesser le combat, dans l’intérêt supérieur de notre école et de nos enfants.

La réforme de Najat Vallaud-Belkacem constitue en effet un coup très rude porté au premier cycle de l’enseignement secondaire, dont la gravité n’a d’égale que celle du « collège unique », instauré il y a désormais quarante ans. Elle en perpétue l’esprit scélérat en éradiquant les derniers vestiges de l’élitisme républicain, où réside pourtant l’égalité bien comprise : mise à mort des langues anciennes, des sections bilangues, affectant particulièrement l’allemand, amputation sans précédent des horaires alloués aux enseignements fondamentaux, etc. Le tout au profit d’une « interdisciplinarité » cédant aux lubies du temps, pour mieux renoncer à instruire.

Cette réforme abdique toute ambition pour les enfants de France : elle se signale par son renoncement à perpétuer l’excellence française. Elle prépare un collège de la « médiocrité pour tous », s’employant à priver les collégiens de tout référent leur permettant de se reconnaître dans l’héritage culturel qu’ils doivent pourtant partager et de se projeter vers un destin commun : en l’espèce, les programmes d’histoire révèlent que le collège version Vallaud-Belkacem a bel et bien renoncé à remplir sa fonction assimilatrice.

Cette réforme aura aussi permis de démasquer l’hypocrisie de l’UMP qui feint de s’y opposer alors que toute son action éducative est allée dans le même sens : moins d’heures de cours, destruction des méthodes classiques d’enseignement, affaiblissement de l’enseignement de l’Histoire, refus de l’autorité du maître, particulièrement sous le mandat dévastateur de Nicolas Sarkozy.

L’école que nous projettent des dirigeants UMPS qui n’entendent plus rien aux principes de la République, avec la complicité, toujours et encore, des plus illuminés des « pédagogues », est l’antithèse aboutie de celle dont les jeunes Français ont besoin pour trouver, selon leurs talents et leurs mérites, leur juste place dans la société. Avec le Collectif Racine des enseignants patriotes, qui œuvre à l’élaboration d’un grand projet de redressement de l’Ecole, le Front National s’engage résolument dans le combat contre la réforme du collège.

Reforme des collèges : stop au saccage du collège organisé par Najat Vallaud-Belkacem et l'UMP !

Partager cet article

Projet de fusion Bouygues Telecom-SFR : un coup dur pour les consommateurs et l’emploi

Publié le par FNV

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen

 

L’offre de rachat présentée par Numericable-SFR pour prendre le contrôle de Bouygues Telecom serait une opération fondamentalement contraire aux intérêts des consommateurs et de l’emploi, et donc contraire à l’intérêt général.

Celle-ci s’accompagnerait en effet inévitablement d’une augmentation des prix ainsi que d’une fusion chaotique entre les services des deux entreprises, au détriment de l’emploi salarié.

Le Front National demande en conséquence au gouvernement et à l’Autorité de la concurrence d’opposer leur veto à cette opération qui ne répond qu’à de bas intérêts capitalistiques privés.

Ce projet de fusion témoigne aussi des ratés de l’ouverture à la concurrence de ce secteur stratégique, finalement trop lourd pour des entreprises privées classiques.

Après une première phase d’euphorie qui a effectivement vu, avec l’arrivée de nouveaux acteurs, une baisse relative des prix, la rentabilité des entreprises de télécommunication a rapidement diminué et leur endettement augmenté. Pourtant, des investissements très importants doivent encore être réalisés pour moderniser les réseaux.

La vision à court-terme à laquelle ont participé les différents gouvernements RPS aboutit aujourd’hui à cette impasse : des groupes surendettés, peu rentables, qui cherchent à se rapprocher dans un jeu où le consommateur sera une fois de plus le grand perdant. Il est donc du devoir de la puissance publique de protéger les intérêts des consommateurs et de l’emploi en s’opposant à ce projet de fusion. La politique de la concurrence version Union Européenne aboutit en réalité à tuer la concurrence au bénéfice d’intérêts personnels et privés, il faut y remédier.

Projet de fusion Bouygues Telecom-SFR : un coup dur pour les consommateurs et l’emploi

Partager cet article

Pétition : Loi Renseignement : 100% flicage – 0% sécurité

Publié le par FNV

Lien our signer la pétition : http://www.frontnational.com/loi-renseignement-100-flicage-0-securite/

 
Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, la loi Renseignement vise à donner au Premier ministre des pouvoirs de surveillance quasi illimités sans contrôle judiciaire.
Il pourra en toute légalité faire écouter l’opposition et restreindre les libertés individuelles.
Déjà Bernard Cazeneuve a déclaré que cette loi permettrait de mettre sous surveillance la mouvance identitaire ; demain ce sont l’ensemble des patriotes qui seront ainsi espionnés.
Des balises de captation pourront être placées n’importe où et recueillir l’ensemble des données de communication dans un rayon de 500 mètres à 1 kilomètre. Que deviendront ensuite ces données qui relèvent de VOTRE vie privée ?
De grands personnages de l’Etat, tel le président de la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité (CNCIS), comme des ONG internationales, à l’image de Human Rights Watch, ont d’ores et déjà lancé un signal l’alarme contre les dérives liberticides graves de cette loi.
La loi Renseignement est une mauvaise loi. Elle est dangereuse du point de vue des Libertés publiques et démocratiques, et inefficace pour lutter réellement contre le terrorisme :
– Rien sur le rétablissement des frontières pourtant nécessaire au contrôle des terroristes et des trafics d’armes.
– Rien sur les moyens supplémentaires qu’attendent l’armée, la police et la gendarmerie après des années d’austérité.
– Rien sur le contrôle des prêches radicaux dans les mosquées.
La loi Renseignement est soutenue par le PS et l’UMP. Elle n’a qu’un seul but : surveiller l’opposition et restreindre les Libertés individuelles.
Pétition : Loi Renseignement : 100% flicage – 0% sécurité

Partager cet article

Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen sur les conditions des travailleurs étrangers au Qatar‏

Publié le par FNV

Marion Maréchal-Le Pen interroge M. le ministre des Affaires étrangères et du développement international sur les conditions des travailleurs étrangers au Qatar.

Ces derniers mois, de nombreux rapports et articles de presse font état d’un taux très élevé de mortalité chez les étrangers travaillant au Qatar. Depuis 2010, ce ne sont pas moins de 1 200 travailleurs immigrés Indiens et Népalais qui ont trouvé la mort sur le sol de la pétromonarchie du Golfe. La grande majorité des travailleurs arrivent d’Asie de l’Est, principalement des deux pays suscités, dont certains par l’intermédiaire de filières mafieuses.

La confédération syndicale internationale (CSI), qui a qualifié le Qatar d’Etat « esclavagiste », estime que 4 000 ouvriers pourraient décéder d’ici la Coupe du monde 2022. De nombreuses ONG abondent dans le sens de la CSI et tirent la sonnette d’alarme sur les épouvantables conditions d’accueil de la main d’œuvre étrangère. Les ouvriers participant à la construction des infrastructures pour la coupe du monde sont entassés dans des habitations vétustes sous une chaleur torride à l’origine de maladies et de cas de déshydratation. Aux conditions propres aux chantiers de la compétition internationale de football s’ajoute la kafala qui régit la vie des 1.2 millions travailleurs étrangers. Ce système octroie tout pouvoir aux employeurs qui peuvent aisément réduire l’étranger en otage économique. Ce dernier n’a pas de salaire minimum garanti, ne peut pas louer de logement, ni ouvrir un compte en banque, ni changer d’emploi ou repartir dans son pays sans l’autorisation de son patron.

Compte tenu de l’attachement de notre pays à la dignité des individus, elle voudrait savoir si le gouvernement entend faire connaitre au Qatar sa désapprobation officielle face à une situation qui s’apparente à de l’esclavage moderne. Elle demande également si l’Etat français entend remettre en question la participation de notre sélection nationale de football en cas de qualification à la coupe du monde 2022.

Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen sur les conditions des travailleurs étrangers au Qatar‏

Partager cet article

Gilbert Collard invité de l’Opinion

Publié le par FNV

Gilbert Collard, secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine, était l’invité de Nicolas Beytout sur le plateau de l’Opinion

Partager cet article

Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen au Gouvernement.

Publié le par FNV

Type de questions : QE
Ministère interrogé : INT – Ministère de l’intérieur
Question n° 25-00915 : du :22/06/2015

 

Mme Marion Maréchal-Le Pen attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur les problèmes d’occupation illégale de terrains privés par des gens du voyage. Début juin, un agriculteur de VEDENE a vu son exploitation subitement envahie par près de 250 véhicules attelés de caravanes et plus de 600 personnes, des gens du voyage. Le préjudice financier qu’a subi l’exploitant est considérable puisque sa récolte, produite sur 5 hectares, a été perdue suite à ce passage, que ses terres ne seront désormais peut-être plus exploitables en raison de la pollution générée par un campement sauvage (détergents, lessive, excréments, passage de quads, vélos et jeux d’enfants….). Le préjudice psychologique n’est pas moindre entre une situation d’occupation non désirée de sa propriété pour le moins contrariante et le passage incessant de véhicules et piétons, nuit et jour, avec le sentiment d’insécurité concomitant que l’on peut légitimement éprouver. Le voisinage et la collectivité sont, eux aussi, victimes de cette situation et se trouvent soudainement exposés aux risques engendrés par ces installations sauvages : raccordements électriques dangereux, de surcroît sur la voie publique, raccordement aux bornes incendie, allumage de feux à proximité de zones boisées, densification de la circulation sur des réseaux routiers inadaptés… En l’occurrence, cette situation a duré plus de cinq jours, malgré un dépôt de plainte dès le premier jour d’occupation n’ayant suscité pourtant aucune réaction de la part des pouvoir publics pour garantir la protection de la propriété, rétablir l’ordre et assurer la sécurité de la population. Ce cas d’occupation sauvage est loin d’être exceptionnel en Vaucluse. Non seulement ces situations sont récurrentes mais elles se multiplient au fil du temps, tendant vers une banalisation du phénomène au détriment des particuliers manifestement laissés pour compte avec ces problèmes qui, au départ, ne sont pas les leurs mais qui le deviennent de fait avec la passivité des pouvoirs publics. En conséquence, elle lui demande quelles sont les mesures envisagées à court terme pour que les gens du voyage ne se croient plus chez eux partout.

Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen au Gouvernement.

Partager cet article

Questionnaire : Indépendants, vous avez la parole !

Publié le par FNV

Madame, Monsieur,

Vos difficultés comme vos attentes pèsent aujourd’hui lourdement sur votre exercice quotidien.
Pour mieux les cerner et pouvoir y apporter des propositions réalistes, cohérentes et efficaces, je vous propose de bien vouloir répondre à ces quelques questions.
Questionnaire : Indépendants, vous avez la parole !

Partager cet article

JOURNAL DU 22 JUIN 2015 de TV LIBERTES

Publié le par FNV

Publié dans VIDEOS TV LIBERTES

Partager cet article

Circulation : Anne Hidalgo propose aux parisiens de choisir entre bouchons et embouteillages…

Publié le par FNV

Communiqué de la fédération du FN-RBM de Paris

 

« Les voitures auront une place résiduelle ». C’est par cette annonce qu’Anne Hidalgo lance sa pseudo consultation sur la piétonisation des voies sur berge et des grandes places parisiennes. Une méthode devenue sa spécialité : faire semblant de demander leur avis aux parisiens, quand l’essentiel est déjà décidé et qu’il ne reste à choisir qu’entre la peste et le choléra, ou plutôt ici entre les bouchons et les embouteillages.

Réduire encore la place de l’automobile à Paris, c’est garantir à tout ceux qui ne pourront pas faire autrement, des bouchons interminables dans les rues encore ouvertes à la circulation, au détriment de la qualité de vie des riverains et avec la garantie d’une nouvelle augmentation quasi mathématique des pics de pollution.

C’est surtout pénaliser les artisans, qui ne transporteront de toute façon jamais sacs de plâtre ou pièces détachées en métro, et les banlieusards fuyants des transports en commun sales et peu fiables, quand ils ne sont pas tout simplement inexistants dans certaines zones. C’est faire de Paris une ville de l’entre soi bobo, ouverte aux clandestins mais fermée aux franciliens. C’est aussi pénaliser les familles.

Le Front National réclame le retrait de ces projets néfastes pour l’environnement et propose un changement radical de la politique de circulation francilienne et parisienne, basé sur la recherche de la fluidité du trafic, tout en développant sérieusement l’alternative que représenteraient enfin des transports en communs de qualité. Qu’en Ile de France ce soit les embouteillages, et les socialistes, qui deviennent résiduels.

Circulation : Anne Hidalgo propose aux parisiens de choisir entre bouchons et embouteillages…

Partager cet article

GRANDE SOIREE D' ETE DES PATRIOTES A MARENNES (69) , le 26 Juin 2015

Publié le par FNV

GRANDE  SOIREE  D' ETE  DES  PATRIOTES  A  MARENNES (69) , le 26 Juin 2015

Partager cet article